[INTERVIEW] Fin du RTC : comment préparer sa migration vers la VoIP ? | Aircall

[INTERVIEW] Fin du RTC : comment préparer sa migration vers la VoIP ?

fin du RTC comment migrer vers la VoIP
par
Clémentine Robine

Depuis le 15 novembre 2019, les accès Numéris ne sont plus commercialisés en France métropolitaine (échéance repoussée à 2021 pour les départements et régions d’outre-mer). À l’occasion de cette nouvelle date clé dans le calendrier de la fin du RTC, Pierre-Baptiste Béchu, co-fondateur et ingénieur chez Aircall partage avec nous son avis d’expert sur l’impact de ce tournant technologique pour les entreprises et ses conseils pour la migration vers la VoIP.

À cette date clé du calendrier de la fin du réseau historique, quels sont les principaux enjeux sur le paysage des télécoms en général et sur les entreprises en particulier ? 

Pierre-Baptiste Béchu : Le contexte actuel est caractérisé par une dépendance croissante des entreprises à la data, à la connectivité et à la collaboration, et ce dans toutes les industries. Cette dépendance au “Temps Réel” a donc rendu l’innovation technologique nécessaire pour répondre à un besoin de plus en plus important en terme de performance, de robustesse mais également dans une optique de réduction des coûts. Tout ceci s’est traduit ces dernières années par une évolution profonde des technologies sous-jacentes, avec notamment une concentration des efforts sur le transport par IP, qui est d’ailleurs déjà utilisé à tous les niveaux de l’entreprise (réseaux, web, services métiers, télécommunications…). 

Par conséquent, la fin du RTC ne doit pas être perçue comme une contrainte pour les entreprises, mais plutôt comme l’opportunité de bénéficier des avantages des Communications Unifiées.

>> Lire également notre article Fin du RTC : tout ce qu’il faut savoir sur le passage à la VoIP

La fin du RTC a été annoncée par Orange en 2017, pourtant l’arrêt technique n’est pas prévu avant 2023 pour les premières plaques régionales. Y a-t-il vraiment urgence pour les entreprises ?  

Il y a assez peu d’urgence pour les entreprises qui collaborent à distance car la commercialisation des offres IP a été entamée bien avant l’annonce officielle de la fin du RTC par Orange. Avec l’abondance des offres d’abonnements Internet+Téléphonie à des prix attractifs, les entreprises sont déjà passées au tout IP, parfois sans vraiment s’en rendre compte. Les usages et matériels sont restés les mêmes au cours des dernières années. 

Digitalisez votre entreprise avec la téléphonie cloud
Facile à installer. Simple à utiliser. Connectée à vos outils.

En revanche, l’urgence aujourd’hui s’applique au remplacement des équipements hardwares, dans certaines industries spécifiques, encore dépendants du réseau téléphonique commuté (par exemple, les ascenseurs). 

Calendrier de la fin du RTC – Source : Arcep.fr

Quelles sont les alternatives possibles au PABX pour les entreprises ? 

Pour faire écho au point précédent, les usages et matériels sont restés les mêmes ou ont évolué à la marge au cours des deux dernières décennies malgré le changement de technologie sous-jacente. Cependant l’IP étant bien plus riche et partagé par d’autres services, il est possible d’augmenter les services de communication et de les unifier. C’est là que réside l’une des valeurs ajoutées d’Aircall : notre solution s’intègre à tous les outils métiers (ou permet aux entreprises de développer leurs propres intégrations en API). La téléphonie intégrée (CTI) représente un incroyable potentiel pour les entreprises. 

Il reste cependant souvent le choix aux entreprises de choisir d’administrer ces services enrichis depuis leurs propres infrastructures ou bien de confier cette mission à des solutions hébergées à distance.

À propos des solutions hébergées, leur qualité est souvent un frein évoqué  par les entreprises, qui redoutent à franchir le pas. Comment la qualité du réseau est-elle assurée chez Aircall ?

” Aujourd’hui, la solution Aircall c’est 99.99% de disponibilité partout dans le monde et tous les jours de l’année.” – Pierre-Baptiste Béchu, co-fondateur d’Aircall

Chez Aircall, la qualité est avant tout surveillée, monitorée et remontée en temps réel à nos équipes et nos clients. Nous collectons en moyenne 500 à 1000 points de données de qualité de réseau par appel. En agrégeant cette donnée nous pouvons recommander à nos clients les réglages optimaux à faire sur leurs réseaux afin de profiter d’une qualité de service équivalente à une solution interne. Aujourd’hui, la solution Aircall c’est 99.99% de disponibilité partout dans le monde et tous les jours de l’année. 

Quels conseils donnerais-tu aux professionnels pour leur projet de migration vers la téléphonie IP ? 

La première question à se poser est : faut-il construire la solution en interne ou faire appel à une solution externalisée ? Développer une solution de téléphonie IP en interne est complexe et chronophage, et souvent très éloigné des problématiques métiers clés d’une entreprise. Externaliser la solution présente l’avantage de pouvoir comparer, optimiser et surtout confier le projet à des spécialistes qui sauront proposer une solution sur mesure. 

Aussi, il est important de s’adapter aux nouveaux usages professionnels. Le monde du travail évolue et gagne en flexibilité, notamment à travers la pratique du télétravail qui est un vrai sujet. Les entreprises doivent adopter des solutions qui accompagnent et reflètent ces évolutions. 

Un mot pour qualifier la téléphonie d’entreprise du futur ? 

Connectée !

 

Vous avez un projet de téléphonie IP ? L’équipe Aircall est à votre écoute. Contactez-nous !

La solution de téléphonie d'entreprise cloud - VoIP